La Liberté d'être Romancière

  • 21 Décembre 2021

 

 

 

Portugal, fin octobre 2021

 

Hello ,

Ou plutôt "Bom Dia" comme on dit ici.

Je t'écris de Nazaré, sur la côte Ouest du Portugal, où je suis en vacances :)

Enfin, des vacances... tu sais bien qu'en tant que Romancière, on n'est jamais vraiment en vacances, puisque tout nous inspire pour le travail!

 

Avant, j'avais un job alimentaire.

J'étais secrétaire polyvalente bilingue, chez un promoteur immobilier à Montpellier.

C'était un boulot à mi-temps (on ne m'a pas donné le choix), payé au smic (là encore, aucune négociation ou augmentation possible), à 1h de voiture de chez moi.

Quatre jours par semaine, je prenais la voiture le matin, après avoir déposé mes enfants à la garderie, avec mon déjeuner préparé dans mon petit sac isotherme, et je partais dans les bouchons pour me rendre à Montpellier.

Mon travail n'était pas si mal. Si ce n'est que je n'avais aucune marge de manoeuvre ni le droit à aucune initiative.

Je ne reproche même pas ça à mon job de l'époque. Mais je trouve dommage et aliénant qu'on ne me transmettait aucune "vision" pour la boite. Je devais faire mon taff et c'est tout.

Je rentrais chez moi après une nouvelle heure de bouchons, pour chercher mes filles à la garderie après leur journée d'école.

Les soins du soir, diner, dodo, et rebelote.

 

Il s'est passé des années comme ça avant que je réalise que ma vie n'avait pas de sens à mes yeux...

 

Je me suis mise à écrire le matin, très tot, avant que mes filles se réveillent.

J'ai écrit à la pause déjeuner, quand ma N+1 ne mangeait pas avec moi au bureau.

J'ai écrit la nuit, quand mon homme de l'époque jouait à des jeux vidéos, une fois les petites endormies.

Je suis devenue Romancière à ce moment là, car mon esprit mourrait d'envie de liberté!

 

En 2014, j'ai décidé de faire carrière.

J'ai fait des erreurs, j'ai tatonné, j'ai galéré... Le temps que ça m'a pris pour y arriver, aujourd'hui, il t'en faudrait 3 fois moins!

Mais tu sais quoi?

Je ne regrette absolument pas.

Oui, c'était risqué à l'époque.

Oui, ça fait peur encore aujourd'hui, à chaque romancière qui décide de se lancer...

Il ne s'agit pas de quitter ton taff si tu en as un!

Il s'agit de t'autoriser, de t'offrir cette liberté de devenir Romancière professionnelle.

C'est comme lancer un business, ça se fait progressivement, mais intensément.

 

D'abord la liberté de "devenir".

Ensuite, quand tu deviens... tu découvres d'autres libertés.

La liberté de créer ce que tu veux.

La Liberté de travailler QUAND tu veux.

La Liberté d'être à l'ENDROIT que tu veux.

La Liberté de partir, de rester, d'écrire à l'autre bout du monde ou au fin fond de la campagne.

Je peux écrire, de la chambre d'hôtel où je suis installée depuis samedi dernier.

Je peux communiquer avec mes lectrices, mon équipe, et même avec toi.

Je peux passer ma journée à la plage, m'installer dans un café, et bosser 1h si j'en ai envie.

C'est incroyable comme sensation, ça, tu sais?

 

Quand tu es romancière, travailler n'est pas une contrainte!

 

Et viendra ensuite la liberté financière...

ça aussi c'est dingue.

Tu fais quelque chose que tu aimes, comme tu l'aimes, d'où tu veux et quand tu veux....

et en plus ça te paye?! C'est dément!

ça parait dingue parce que c'est à des années-lumière de ce qui nous a été enseigné...

Mais je suis là pour te montrer, te prouver que c'est possible.

Et je suis là pour aider toutes les romancières qui veulent faire carrière (à mi-temps ou complètement) à y arriver.

 

Tu as besoin de stratégies gagnantes et d'état d'esprit entrepreneurial.

ça se résume en 3 étapes clefs à mettre en route ensemble:

1) la décision de vivre de ta plume et de faire carrière.

2) une autoédition de qualité professionnelle (sur le fond et la forme)

3) une communication digitale optimisée, qui crée la connexion émotionnelle et donne envie d'acheter tes romans.

 

Tu alignes ces 3 éléments, et tu commences à vivre de ta plume.

ça va te prendre quelques mois, mais avec les bonnes stratégies, les conseils avisés de celles qui réussissent, la motivation en continue, et une communauté d'auteures aussi passionnées que toi, c'est à portée de main!

Je l'ai fait, des dizaines de mes clientes l'ont fait, une centaine d'autres sont en train de le faire.

C'est possible.

Je te le promets.

 

Crois en toi.

Pense aux milliers de lecteurs qui adoreront lire tes romans.

Demande toi ce que tu veux vraiment.

 

Et si tu veux faire carrière, en effet... eh bien parlons en toutes les deux :)

J'ai quelques créneaux de libre ces prochaines semaines pour t'offrir un coaching et faire le point sur ta stratégie et tes besoins.

Profites en si tu n'as pas encore pris un rendez-vous avec moi.

C'est cadeau, ma belle

>> Clique ici pour profiter du rdv de coaching offert

 

 

Julie - ta Success Coach

et maintenant, je file au restaurant! Bises.

 

 

Lorsque j'ai démarré l'autopublication, ma communication était très basique. A vrai dire, je faisais un peu comme les autres. Comme tout le monde. Clairement, ce n'était pas l'euphorie ! Loin s'en faut. Ni dans les ventes, ni dans ma satisfaction personnelle. Je sentais bien qu'il pouvait y avoir une autre façon de faire. J'avais envie de rester pleinement moi-même et de vendre mes livres pour toucher le cœur des lectrices. 

"Romancière 3.0" m'a offert cette opportunité !

 


Céline Poulain 

Romancière pro